PORTRAITS : CHRISTELLE SABAROTS
DU JOURNALISME à LA SOPHROLOGIE ? UN PARCOURS ATYPIQUE ET PASSIONNé

Nous avons interviewé Christelle.
Elle nous répond en vidéo

Le journalisme, le métier dont elle a toujours rêvé

Originaire du Sud-Ouest, Christelle a été journaliste pendant 20 ans avant de devenir sophrologue. Elle a tout d’abord travaillé dans une agence de presse, puis à France 3 Nord-Pas-De-Calais en tant que présentatrice dans des émissions de magazines et de reportages. 

Passionnée par son métier, elle aimait la diversité qu’il lui procurait. Mais lorsque les émissions régionales se sont arrêtées, elle n’a pas aimé présenter l’actualité et a préféré se réorienter.

Comment est-elle devenue sophrologue ?

Quand elle écrit un cours de sophrologie, elle repense à quand elle écrivait ses émissions

Après des expériences de sophrologie, initialement prévues pour l’aider avec ses problèmes de sommeil, elle réalise un bilan de compétences afin de devenir sophrologue. 

Elle retrouve dans la sophrologie la diversité du métier qu’elle aimait tant et a fait de nombreux parallèles entre le journalisme et la sophrologie ; notamment en s’intéressant aux personnes qui l’entourent.

Qu’est ce que la sophrologie ?

Qu'est-ce que la sophrologie ?

“Notre corps, même s’ il a pleins de défauts, même si on l’aime pas, il a quand même une qualité qu’on ne peut pas lui enlever : c’est qu’il existe à l’instant présent.”

La formation pour devenir sophrologue dure deux ans, même s’il existe maintenant des formations plus courtes.

La sophrologie, tout comme la méditation ou le yoga, font tous partie de la même famille : ce sont des pratiques psycho-corporelles visant à unifier le corps et l’esprit.

Elles consistent à se concentrer sur son corps ; à prendre conscience que l’on a un corps. Lorsque l’on se concentre sur son corps, on vit l’instant présent.

Elles permettent également de sentir là où c’est tendu, d’apprendre à relâcher cette tension.

Avec la pratique, on apprend petit à petit à être plus équilibré. Ce n’est pas une recette miracle aux maux, mais une expérience pour comprendre d’où ils proviennent. 

Quelle est la différence entre la sophrologie et la méditation ? 

La particularité de la sophrologie, c’est l’action positive qui en résulte.

Contrairement aux autres pratiques psycho-corporelles qui apprennent uniquement à accueillir ce que tu vis, la sophrologie ajoute un élément supplémentaire : l’action positive. 

L’action positive est le fait de s’obliger à chercher des actions en nous, à chercher à se projeter de manière positive dans l’avenir.

La Maison d'Alfred, une alternative idéale pour les auto-entrepreneurs

Quel est son rapport avec La Maison d’Alfred ?

Une amie psychologue lui a parlé de la Maison d’Alfred lorsqu’elle cherchait un lieu afin de louer une salle à l’heure à Roubaix. Etant donné que son activité s’exerce à 80% à domicile, il n’est pas rentable pour elle de payer un loyer fixe. 

Pour Christelle, c’est une chance d’être à la Maison d’Alfred, étant donné que si elle n’a pas de client, elle n’a pas de loyer à payer. 

A l’avenir, elle imagine toujours faire ce qu’elle fait actuellement. Christelle sera toujours dans les parages !