Faites-vous partie des petits chanceux qui se vantent d’être heureux sur leur lieu de travail aujourd’hui ?

Oui ? Non ? Pourquoi ?

Nous vous invitons à répondre à ce questionnaire sur le site de la chaîne ARTE.

Il vous aidera à vous comparer à d’autres internautes et vous présentera des solutions concrètes abordées dans des entreprises où la satisfaction des équipes au travail est une priorité. Que ce soit le sens donné au travail, les relations professionnelles, l’évolution professionnelle, concilier vie privée et vie professionnelle, la relation hiérarchique, etc…

Si la réponse est non, rassurez-vous, vous n’êtes pas seul : selon Isaac Getz, professeur de management, seulement 10% des salariés français sont heureux au travail. 60% des français viennent au travail juste pour toucher leur salaire, et les 30% restant sont tellement malheureux qu’ils affichent leur souffrance sur leur lieu de travail.

*Chiffres issus de ce documentaire de la chaîne ARTE.

Quels sont les facteurs de bonheur au travail ?

Selon un sondage effectué par Viavoice pour HEC, « Réussir », France Inter et France 24, et repris par le blog Niarunblog, différents facteurs entrent en compte :

Le fait d’être heureux au travail, qu’est-ce-que ça change ?

On ne sait pas pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup (oui oui comme la chanson !). Chaque personne passe en moyenne un tiers de sa vie à travailler. Alors il est important de se rendre chaque jour au travail en étant motivée, et non en traînant des pieds… De plus, le fait de ne pas être heureux au travail a des conséquences sur l’activité, l’entreprise : baisse de motivation, désengagement, baisse de productivité, etc.

De nombreuses études le prouvent : le bonheur au travail est source de motivation, d’engagement chez les salariés, et donc aide à de meilleurs résultats.  Alors certaines entreprises ont choisi d’innover plutôt que de licencier, en apportant de grands changements et en plaçant l’homme au centre des préoccupations.

Métro, boulot, dodo → Métro, boulot, bingo !

Le bonheur au travail, cela passe pour certaines structures par la notion d’entreprises libérées (suppression du système pyramidal où les salariés participent aux prises de décisions), ou alors par de nouveaux modes de travail tels que le coworking !

Cela vous intrigue ?

Voici deux vidéos qui vont vous aider à mieux comprendre ces deux notions :

Entreprises libérées : Cliquez-ici 

Liisa Joronen – Fondatrice de SOL “ J’ai toujours été contre la hiérarchie et les règles établies (…) J’ai voulu montrer qu’il y avait d’autres façons de gérer une société.”

Coworking et entrepreneurs du changement : Cliquez-ici 

La Maison d’Alfred : reflet de ces nouvelles formes de travail, sources de bonheur ?

C’est en tout cas ce que souhaite David, le fondateur de la Maison : contribuer au bonheur des habitants de la maison, qu’ils soient de passage pour une journée, une semaine, ou plusieurs mois…  Ici tout est fait pour que vous vous sentiez-bien pour travailler : espaces de travail en commun, espaces créatifs, espaces pour se ressourcer, prendre une pause, échanger, etc. Le tout dans un cadre où confort, convivialité et bien-être sont les maîtres mots.

LE BONHEUR AU TRAVAIL : UN CREDO À LA MAISON D’ALFRED 7

Vous n’êtes toujours pas convaincu par la notion de bonheur au travail, vous souhaitez en apprendre plus ?

La Maison d’Alfred vous donne rendez-vous aux « Happy’Atelier » à partir du 4 octobre 2016.

Venez vivre une occasion unique de booster votre capital bonheur grâce à des activités pour révéler vos plus belles forces, des pratiques pour accroître votre optimisme, des exercices pour développer votre confiance en vous. Une expérience pour redécouvrir notre plein pouvoir : le Bonheur est entre nos mains !

Plus d’informations et inscription par ici . 

La Maison d’Alfred :  great place to work !

humain02-450x321