En fonction du contexte, nous pouvons avoir plusieurs définitions de la vulnérabilité.

La vulnérabilité sociale : une forme de vulnérabilité qui représente une fragilité matérielle ou morale à laquelle est exposée un individu, une organisation ou une société. Une loi de Juin 2016 reconnaît officiellement la vulnérabilité sociale comme un critère de discrimination.

 

La vulnérabilité psychologique : une certaine forme de fragilité, une moindre capacité de résistance à un événement, une plus grande sensibilité à l’adversité. Elle exprime des déséquilibres qui perturbent le développement et le fonctionnement affectifs, intellectuels et relationnels.

 

Selon ces définitions, on tend à croire que la vulnérabilité n’est que signe de faiblesse. Cependant plusieurs théoriciens et chercheurs ont essayer de démontrer que la vulnérabilité pouvait également être une force. Voyons donc comment ?

 

Selon Michel Terestchenko, philosophe français spécialisé dans la philosophie moral et politique, la vulnérabilité est différente de la fragilité.  Dans son article paru le 9 décembre 2009, il déclare : « Un verre est fragile, une personne peut l’être également, et on entend alors désigner un état d’instabilité, psychologique ou physique : une santé fragile. Mais la vulnérabilité est de nature toute différente. » Pour lui être vulnérable c’est être « exposé à ce qui ne dépend pas de soi. ».

 

Être vulnérable, c’est s’ouvrir, s’exposer, montrer une facette de notre personnalité. Par culture, ou éducation le fait d’être vulnérable démontre en nous un signe de faiblesse. Lorsque nous sommes vulnérables, nous montrons aux autres une partie de nous plus sensible. Par peur qu’elle soit réutilisée contre nous ou par honte, notre instinct de survie communiquer par nos descendants nous pousse à nous forger une carapace et ne pas dévoiler qui nous sommes réellement.

Être vulnérable c’est également faire face à l’incertitude, à l’inconfort, être terrorisé par le jugement ou le regard de l’autre. Ce que l’être humain redoute en permanence. Savoir reconnaître que nous avons une part de fragilité, de reconnaître avoir nos points forts et nos points faible.

 

Mais voyons les choses autrement, se montrer vulnérable ne pourrait pas dans ce cas montrer notre courage et l’audace d’être honnête envers nous-même et envers les autres. Être conscient de nos limites, les partager et mettre un mot dessus peut définir notre force. N’est-ce pas un signe de maturité émotionnel ? Brené Brown, professeur et chercheur en sciences humaines et sociales et conférencière renommée a axé ses recherches sur la vulnérabilité, le courage, la valeur et la honte. Après des années de recherches, pour Brené Brown la vulnérabilité « c’est la meilleure mesure du courage ».

Le courage est aussi dans le fait d’accepter de dévoiler sa vulnérabilité, de se rendre creux pour accueillir l’apport de l’autre et son aide.

 

Selon un article de Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires paru le 25 février 2014 sur « La vulnérabilité : Une force, plutôt qu’une faiblesse », le rejet de la vulnérabilité « découle le plus souvent de son association avec des émotions négatives comme la peur, la honte, le chagrin, la tristesse et la déception. Ce sont des émotions dont on ne veut pas parler, même quand elles affectent profondément la manière dont on vit, aime, travaille, dirige […]. La vulnérabilité est le terreau de l’amour, de l’intimité, de la joie, du courage, de l’empathie et de la créativité. Elle est la source de l’espoir, de la responsabilité et de l’authenticité. Quand on veut éclaircir ses objectifs et mener une vie plus spirituelle, la vulnérabilité est la voie à emprunter. »

 

La vulnérabilité permet d’accepter mieux notre personnalité dans son ensemble et la dévoiler.

 

Pour conclure voici une citation de Jean Monbourquette à méditer :

« Recevoir est plus important que l’acte de donner : recevoir, c’est se donner dans sa vulnérabilité. »

Source :

Site internet :

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/vuln%C3%A9rabilit%C3%A9/82656

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/vuln%C3%A9rable/82657

http://michel-terestchenko.blogspot.com/2009/12/definition.html

https://www.inrees.com/articles/vulnerabilite-force-plutot-que-faiblesse/

Livre :

Le Pouvoir de la vulnérabilité : La vulnérabilité est une force qui peut transformer votre vie, Éditions Guy Trédaniel (traduction de Daring Greatly), 2014

Stratégies pour développer l’estime de soi et l’estime du Soi,

Édition Bayard – Jean Monbourquette