Ce que l’on nomme « bien-être au travail » correspond à l’ensemble des facteurs plus ou moins identifiables susceptibles d’influer sur la qualité de vie des employés sur le lieu de travail. La sécurité et l’hygiène des locaux, la protection de la santé des salariés, l’impact physique ou psychosocial des tâches effectuées, l’ergonomie de l’espace de travail, …

 

« Les meilleures choses qui arrivent dans le monde de l’entreprise ne sont pas le résultat du travail d’un seul homme. C’est le travail de toute une équipe. »  Steve Jobs

 

Selon l’Observatoire Amarok, 15% des dirigeant(e)s de PME interrogé(e)s seraient en situation de risque de burn-out.

 

Croissance du chiffre d’affaires, marges, productivité, rentabilité… sont les principaux objectifs des chefs d’entreprise quand on les interroge. Cependant, la santé et le bien-être, l’équilibre vie privée/vie professionnelle, ont-ils un réel impact sur la performance de leur entreprise ?

 

Le temps de travail des dirigeants peut être bénéfique jusqu’à un certain point. A l’excès, il peut en revanche nuire à la productivité de votre société. Le temps de travail productif se situe entre 50 et 59 h par semaine, au delà de 60h celui-ci devient néfaste.

 

Le sommeil est primordial pour être bien au quotidien. En effet, il est recommandé de dormir au moins 7h par nuit pour être efficace dans la journée.

 

Tout comme s’arrêter pour prendre des vacances est indispensable pour se ressourcer et revenir en forme. En général, les chefs d’entreprise prennent 19 jours de congés dans l’année, soit environ 4 semaines seulement. Il a été prouvé que même en partant 5 semaines, comme le font légalement les salariés, les dirigeant sont tout aussi performants.

 

De plus, il est indispensable de s’octroyer des moments de détente pour se vider l’esprit et penser à autre chose que les petits tracas stressants de sa vie professionnelle. Activité sportive, culturelle, artistique, … permettent de se sentir bien et a de réels impacts positifs sur la vie au travail.

 

Tout le monde a le droit au bien-être, même les chefs d’entreprise ! Il est crucial que le dirigeant se sente bien pour que l’entreprise se porte aussi bien.

 

 

 

 

Marion D.

Que mettez-vous derrière « Méditation en pleine conscience » ?

Beaucoup s’interrogent et ne comprennent pas cette pratique. D’où vient-elle ? Comment s’est-elle imposée dans notre quotidien ? A quoi sert-elle ? Toutes ces questions nous ont traversés, nous laissant dubitatifs jusqu’au jour où, nous-mêmes l’expérimentons. Et là, nous réalisons combien elle est utile dans nos vies.

J’en appelle à celles et ceux qui la pratiquent pour témoigner et nous faire partager leur sentiment de bien-être après chaque séance. C’est une méthode, effectivement, qui vient du bouddhisme. Elle est d’ores et déjà une étape incontournable. Les occidentaux ont très vite compris que cet incroyable outil en thérapie comportementale réduisait le stress, les troubles alimentaires et, surtout, était très utile pour prévenir la dépression.

En France, cette méthode a mis du temps à s’imposer alors qu’aux USA, elle est pratiquée depuis les années 50’.

 

 

Et pourtant, nous, nous avons la chance, à  la Maison d’Alfred de Roubaix, d’avoir l’un de ses spécialistes en la matière, Laurent Motte, instructeur qualifié de Pleine Conscience de Réduction de

 Stress (MBSR) et Coach Professionnel depuis plus de 10 ans.

« Laurent Motte, instructeur qualifié de Pleine Conscience »

« L’application : Petit ­Bambou »

 Il collabore avec des professionnels pratiquant cette technique tel que Ludovic Dujardin, fondateur de l’application « Petit Bambou ». Ce duo ne se limite pas aux séances traditionnelles de méditation, ils vont bien plus loin. Ils rassemblent des groupes, les sensibilisent et les aident à la mettre en pratique. Ils s’immergent au sein des entreprises, des organismes boostés d’initiatives entrepreneuriales comme Nord Entreprendre en partenariat avec Harmonie Mutuelle.

Pour vous donner un exemple concret, nous avons assisté à l’une de ces séances le 25 avril 2019 à la Maison d’Alfred, lors d’une journée dédiée aux dirigeants et à leur bien-être.

D’après vous, comment s’est passée cette séance de méditation en pleine conscience ?

En cercle, tous ensemble, nous avons échangé et pris le temps de prendre conscience de l’instant présent.

 

 

Nous avons fait quelques respirations en pleine conscience… Je vous écris en me remémorant ce moment de plénitude : Imaginez ma voix vous guider doucement vers cette concentration profonde avec vous-même. En me lisant, écoutez votre respiration et Inspirez profondément… puis… Expirez. Faites-le de nombreuses fois et mettez-y toute votre attention. Laissez vos sens se joindre à votre conscience et ressentez vos poumons se décoller de votre corps… Réalisez que ce ne sont pas que vos poumons qui respirent, …, mais votre corps tout entier… Laissez-vous immerger et que chacune de vos cellules profitent de ce souffle qui va et vient en vous…

L’avez-vous fait ?  Si oui, vous sentez comme vous êtes bien vivant ?

Si l’envie vous en prend, venez la vivre, ici, à la Maison d’Alfred ! c’est possible… !

 

Emb.

 

Entretien avec David Duprez

« La Maison d’Alfred, le « Phare » des entreprises, de ses ­dirigeant(e)s et de leurs salarié(e)s. »

 

 

Lorsque vous rencontrez, David ­Duprez, son fondateur, il est clair que la Maison d’Alfred est la consécration de sa pensée. Il a matérialisé son idée, devenue un projet structuré et porteur. Ambitieux et audacieux, ce lieu possède une âme pleine de ressources où le mot « partage » prend tout son sens. La Maison d’Alfred existe depuis 2016. L’enseigne précédente « Le Clhub » proposait de la location de bureaux et du coworking mais très vite, David a posé son cadre et fait les esquisses d’une certaine « Maison d’Alfred ». Son dessin s’affinant de jour en jour, nous approchons enfin à la précision de son idée.

D’après vous, quelle est cette idée ingénieuse, sensible et rassembleuse ?

En voici les premières lignes et cela ne fait que commencer. A ce jour, la Maison d’Alfred est déjà très active. Elle accueille les entreprises de façon ponctuelle, certaines y sont même installées et d’autres y font leurs séminaires, leurs formations ou leurs événements privés. Désormais, il faut mettre en action la phase #2 du projet et renforcer ce qui a déjà été construit.

Et si la Maison d’Alfred devient un « Phare » ? Un centre de ressources où l’entreprise ne se contenterait pas d’entrer et de sortir mais se projetterait et se ferait accompagner dans sa transformation grâce à des solutions concrètes et personnalisées.

Vous me direz : « mais ça existe déjà ! ». Et je vous répondrai, après avoir longuement observé cette maison : « Oui, mais ce que l’on trouve ici et tout de même différent, dans : 1. L’approche, 2. La qualité du choix des Experts qui porteront le projet et 3. Le lieu qui les accueillera.

Son idée est très précise, la Maison d’Alfred est un espace offrant aussi, un programme de formations sur mesure permettant aux entreprises d’exposer leurs besoins, leurs problèmes et de s’organiser autour d’Experts pour construire chaque étape d’interventions avec des petits changements réguliers et indolores améliorant le quotidien ou la vie de l’entreprise. L’objectif est de mettre en place cette plate-forme où la confiance entre la Maison d’Alfred et les dirigeant(e)s, les services RH devient un prérequis indispensable pour une collaboration pleine et entière. David Duprez est, aussi, Thérapeute Gestalt en formation. Son approche est basée sur la rencontre, la rencontre avec soi, dans la relation à l’autre, dans la disponibilité et surtout dans l’écoute. Le sens de l’accompagnement et les notions de : cohésion d’équipe, valeurs, confiance, communication, partage, créativité, innovation, Énergie, lâcher prise, … » et plus particulièrement « Être au contact de ses Émotions » sont au cœur de sa réflexion et les mettant en pratique lors de ses interventions. Ce flux de mots à une direction précise dans son esprit, celui d’être au plus près des entreprises et leur offrir une vision à 360°, un tour complet afin de mettre en action « Ce changement ».

On s’aperçoit très vite qu’il a plus d’un tour dans son sac. D’ailleurs, beaucoup se sont inspirés de son lieu et de ses idées. Et lorsqu’on lui pose la question « Cela ne t’embête pas ? » Il répond qu’il est partageur. Je vous avoue qu’à la suite de cet échange, je me suis dit : « il n’a pas fini de surprendre, … ».

 

 

 

S’il fallait associer David à une citation, ce serait : « Celui qui déplace une montagne commence par déplacer de petites pierres».  Confucius

Pour conclure, La Maison d’Alfred, nous a informés que très prochainement sa plateforme d’Experts sera au complet et invite celles et ceux qui ont une expertise ou une spécialité innovante à les contacter.

 

D’ici quelques mois, ils vont convier toutes les RH, TPE et PME, organismes institutionnels, associatifs intéressés, ayant besoin de transformation et d’agilité, à une rencontre et présentation de son projet de « Formation sur mesure ». Elle ne manquera pas, alors, de vous faire de petites piqûres de rappel. Un rendez-vous à inscrire dans vos agendas. La date vous sera communiquée d’ici peu.

 

 

 

EmB.

 

 

En fonction du contexte, nous pouvons avoir plusieurs définitions de la vulnérabilité.

La vulnérabilité sociale : une forme de vulnérabilité qui représente une fragilité matérielle ou morale à laquelle est exposée un individu, une organisation ou une société. Une loi de Juin 2016 reconnaît officiellement la vulnérabilité sociale comme un critère de discrimination.

 

La vulnérabilité psychologique : une certaine forme de fragilité, une moindre capacité de résistance à un événement, une plus grande sensibilité à l’adversité. Elle exprime des déséquilibres qui perturbent le développement et le fonctionnement affectifs, intellectuels et relationnels.

 

Selon ces définitions, on tend à croire que la vulnérabilité n’est que signe de faiblesse. Cependant plusieurs théoriciens et chercheurs ont essayer de démontrer que la vulnérabilité pouvait également être une force. Voyons donc comment ?

 

Selon Michel Terestchenko, philosophe français spécialisé dans la philosophie moral et politique, la vulnérabilité est différente de la fragilité.  Dans son article paru le 9 décembre 2009, il déclare : « Un verre est fragile, une personne peut l’être également, et on entend alors désigner un état d’instabilité, psychologique ou physique : une santé fragile. Mais la vulnérabilité est de nature toute différente. » Pour lui être vulnérable c’est être « exposé à ce qui ne dépend pas de soi. ».

 

Être vulnérable, c’est s’ouvrir, s’exposer, montrer une facette de notre personnalité. Par culture, ou éducation le fait d’être vulnérable démontre en nous un signe de faiblesse. Lorsque nous sommes vulnérables, nous montrons aux autres une partie de nous plus sensible. Par peur qu’elle soit réutilisée contre nous ou par honte, notre instinct de survie communiquer par nos descendants nous pousse à nous forger une carapace et ne pas dévoiler qui nous sommes réellement.

Être vulnérable c’est également faire face à l’incertitude, à l’inconfort, être terrorisé par le jugement ou le regard de l’autre. Ce que l’être humain redoute en permanence. Savoir reconnaître que nous avons une part de fragilité, de reconnaître avoir nos points forts et nos points faible.

 

Mais voyons les choses autrement, se montrer vulnérable ne pourrait pas dans ce cas montrer notre courage et l’audace d’être honnête envers nous-même et envers les autres. Être conscient de nos limites, les partager et mettre un mot dessus peut définir notre force. N’est-ce pas un signe de maturité émotionnel ? Brené Brown, professeur et chercheur en sciences humaines et sociales et conférencière renommée a axé ses recherches sur la vulnérabilité, le courage, la valeur et la honte. Après des années de recherches, pour Brené Brown la vulnérabilité « c’est la meilleure mesure du courage ».

Le courage est aussi dans le fait d’accepter de dévoiler sa vulnérabilité, de se rendre creux pour accueillir l’apport de l’autre et son aide.

 

Selon un article de Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires paru le 25 février 2014 sur « La vulnérabilité : Une force, plutôt qu’une faiblesse », le rejet de la vulnérabilité « découle le plus souvent de son association avec des émotions négatives comme la peur, la honte, le chagrin, la tristesse et la déception. Ce sont des émotions dont on ne veut pas parler, même quand elles affectent profondément la manière dont on vit, aime, travaille, dirige […]. La vulnérabilité est le terreau de l’amour, de l’intimité, de la joie, du courage, de l’empathie et de la créativité. Elle est la source de l’espoir, de la responsabilité et de l’authenticité. Quand on veut éclaircir ses objectifs et mener une vie plus spirituelle, la vulnérabilité est la voie à emprunter. »

 

La vulnérabilité permet d’accepter mieux notre personnalité dans son ensemble et la dévoiler.

 

Pour conclure voici une citation de Jean Monbourquette à méditer :

« Recevoir est plus important que l’acte de donner : recevoir, c’est se donner dans sa vulnérabilité. »

Source :

Site internet :

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/vuln%C3%A9rabilit%C3%A9/82656

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/vuln%C3%A9rable/82657

http://michel-terestchenko.blogspot.com/2009/12/definition.html

https://www.inrees.com/articles/vulnerabilite-force-plutot-que-faiblesse/

Livre :

Le Pouvoir de la vulnérabilité : La vulnérabilité est une force qui peut transformer votre vie, Éditions Guy Trédaniel (traduction de Daring Greatly), 2014

Stratégies pour développer l’estime de soi et l’estime du Soi,

Édition Bayard – Jean Monbourquette

 

L’influence du rire sur la santé :

Selon la médecine, rire 10 à 15 min par jour aurait des bienfaits sur notre santé.  Des études prouvent qu’un enfant rit entre 300 et 400 fois par jour contre 20 fois par jour pour un adulte. Cependant, le rire apporte de nombreux bienfaits à l’être humain, tant au niveau physiologique qu’au niveau psychologique ou même relationnel.  Une étude réalisée à Baltimore par l’université du Maryland démontre que le rire diminuait aussi les risques des maladies cardiovasculaires.

Comment cela se produit ?

Lorsque l’on rit nous stimulons environ 400 muscles. Notre cerveau bénéficie d’un meilleur apport en oxygène. Les toxines sont mieux éliminées par le biais des voies respiratoires stimulés trois fois plus. Dans l’appareil cardio-vasculaire, le rire joue sur les nerfs parasympathiques qui ont pour but de faire baisser la pression artérielle ; les battements du cœur sont donc ralentis et les artères se dilatent. Enfin pour les personnes anxieuses qui ont une respiration courte et saccadée, le rire rééduquent dynamiquement le rythme respiratoire.

Le yoga du rire pour les entreprises

Rire peut aussi permettre de résoudre les problèmes de l’entreprise. La Maison d’Alfred propose une Inspérience® ludique afin de vous permettre de rire lors de vos séminaires : Le yoga du rire.

Un rire bénéfique doit provenir de notre intérieur et doit être amplifier. Faire une séance de yoga du rire peut permettre de provoquer ce rire. Lors de cette séance toute honte est évacuée, il n’y a pas de crainte du jugement de l’autre ni de devoir gêner autrui. Le rire permet de casser les barrières linguistiques et culturelles par son universalité.

 

Le Yoga du rire est une expérience nouvelle qui peut être proposé dans le monde professionnel et qui permettra d’en retirer de nombreux aspects positifs. Grace à cette exercice simple et efficace, le stress physique, mental et émotionnel est éliminé. Selon le blog santé au travail, le yoga du rire permet de :

  • Développer la sensation de bien-être, réduire l’anxiété, et éliminer le stress.
  • Favoriser un état d’esprit positif, optimiste et joyeux
  • Augmenter la confiance en soi et aider à combattre la timidité
  • Améliorer la mémoire et la concentration

De nombreux aspects qui peuvent être bénéfique au sein de votre équipe de travail. Le Yoga du rire est animé par une coach et praticienne en Approche NeuroCognitive et comportementale ouvert à tout public. Si cela vous intéresse, nous sommes à votre écoute pour vous proposer cette Inspérience® lors de votre séminaire à La Maison d’Alfred.

 

Bonjour Alice, aujourd’hui nous avons décidé de t’interviewer pour en savoir plus sur toi et sur ton ressenti en tant qu’entrepreneuse.

 

 

Parle-nous de toi, quelles sont tes passions et comment en es-tu arrivé là ?

 

Alice : Je m’appelle Alice et ça y est, je suis créatrice.

Créatrice d’entreprise certes, mais avant tout, Créatrice de rêves et d’émotions. Quand l’opportunité s’est offerte à moi de changer de fonctionnement, changer de vie, j’ai réfléchi à qui j’étais, et qui je souhaitais être, et faire de ma vie.

Mes passions ? Le théâtre et la musique

Ce qui me fait vibrer ? Rendre les gens heureux.

 

Merci Alice pour cette avant-goût, on a envie d’en apprendre davantage. Peux-tu nous parler de ton parcours avant d’être entrepreneuse.

 

Alice :  J’ai d’abord en 2006 monter ma compagnie de théâtre, par laquelle j’ai écrit et composé des pièces de théâtre musical, pour faire rire et émouvoir les gens. Puis j’ai chanté, découvert Paris, et aujourd’hui, c’est le retour aux sources. Lille.

 

Comment expliques-tu ton activité et surtout qu’est-ce que cela te procure ?

 

Alice : Être Wedding Planner, c’est un peu le résumé de tout ce que j’ai voulu faire, que j’ai fait et que j’ai rêvé faire un jour. J’organise de l’événementiel, pour les particuliers, et qui plus est pour organiser le plus beau jour de la vie des couples. J’officie, et donc écris des cérémonies laïques, accompagne les couples, et chante aux cérémonies.

Aider les autres est une passion et je sais pourquoi j’ai créé mon entreprise. Je me battrai pour elle, et pour mes valeurs, autour de la tolérance, du respect de l’autre… et de l’amour, évidemment !

 

Comment La Maison d’Alfred t’aide dans ton activité et t’apporte personnellement ?

 

Alice : La Maison d’Alfred, ça a été une petite pépite d’or dans l’émulsion de ma création. Un bébé, ça a besoin d’un berceau. La maison d’Alfred, c’est un peu comme le berceau de mon entreprise. J’ai mes repères, un rythme de travail, des gens autour de moi, beaucoup d’idées et de créativité, une raison de se lever tous les matins. Le plus dur quand on crée seul…. C’est justement qu’on est seul ! La maison d’Alfred, c’est la maison de la collaboration et des échanges et je m’y sens vraiment bien.

 

Mais on le sait bien, les rencontres ne se font jamais par hasard…

 

Merci Alice pour tes réponses, ta joie de vivre et ton élan de motivation. Nous sommes heureux de contribuer à l’avancée de ton projet et cela ne fait que commencer.

Laurent animera le Programme complet de 8 semaines de formation à la Réduction de Stress par la pleine conscience (MBSR) à la Maison d’Alfred !

* Cycle de 8 séances et une journée complète*

Qu’est ce que le Programme MBSR ?
C’est un cycle créé par Jon Kabat-Zinn et son équipe du CFM en 1979 à l’hopital de Université du Massachussets.
Il comporte 8 séances à vivre avec le même groupe de personnes (6 minimum et jusqu’à 20) et une journée complète prévue au 2/3 du programme.

La pleine conscience permet de mieux gérer ses émotions (colère, tristesse, anxiété, regrets…) et ses ruminations mentales, de développer une plus grande sérénité, d’améliorer son bien être, de prendre soin de Soi tout en améliorant sa relation aux autres.

Dates des ateliers :

Lundi 14 janvier : 1° séance de 18H30 à 21h30
– Lundi 21 janvier : 2° séance de 18H30 à 21h00
– Mardi 29 janvier : 3° séance de 18H30 à 21h00
– Lundi 4 février : 4° séance de 18H30 à 21h00
– Lundi 11 février : 5° séance de 18H30 à 21h00
– Mardi 26 février : 6° séance de 18H30 à 21h00
– Samedi 9 mars : journée complète de 9H30 à 17h00
– Lundi 11 mars : 7° séance de 18H30 à 21h00
– Lundi 18 mars : 8° séance de 18H30 à 21h30

 

Prix :

Pour les particuliers : 380 euros TTC
Pour les entreprises de moins de 30 salariés les indépendants ou les organisations récupérant la TVA : 420 euros HT
Pour les entreprises de plus de 30 salariés récupérant la TVA : 650 euros HT
Pour les personnes en situation précaire une place en tarif libre est proposée.
Il y a la possibilité de payer en 3 fois fois sans frais.

 

Animateur :

Instructeur qualifié de pleine conscience de réduction de stress, CFM de l’UMASS

Laurent MOTTE //  Tel : 07 87 85 57 05

Inscriptions par mail :
laurentmotte@estrelaconseil.com

Plus d’information :

https://www.facebook.com/events/1929014990485392/ 

http://www.estrelaconseil.fr/mes-outils/etre-present/

Inscription obligatoire. 

La Maison d’Alfred aide les entrepreneurs à bien démarrer et à se déployer en leur offrant un accès de quelques mois dans son espace de coworking idéal, au cœur de Roubaix.

 

Vous êtes un créateur d’entreprise ?

Un dirigeant en projet de développement ?

Rejoignez les coworkers dès Octobre 2018 dans un cadre propice au travail et au ressourcement.

 

Ce que vous y gagnez

La Maison propose un pack complet : 3 à 6 mois d’accès au coworking, une domiciliation en zone franche ainsi que des séances de coaching en Business développement et Communication. De bonnes conditions pour démarrer et 200 m² à partager, c’est ce que remporteront les 5 lauréats du concours.

 

Une Maison avec des valeurs

La Maison abrite des habitants aux domaines d’activités diversifiés. Editeurs de sites web, attachés de presse, photographes, cabinet de recrutement… tous affichent une certaine cohésion en raison des valeurs communes qu’ils partagent. Le concours est donc ouvert à tous, mais une attention particulière sera tout de même portée au sérieux du projet et à l’intention collaborative du créateur. David, le fondateur, prône la bienveillance, la créativité ou encore l’enrichissement mutuel et considère cet endroit comme un lieu d’échange. Avis donc aux candidats alignés à ces valeurs.

 

Les petits plus

Le Start in Roubaix est donc l’occasion pour vous de faciliter votre installation en évitant les contraintes, de réduire vos coûts et d’intégrer un réel réseau. Le quotidien est rythmé par des rendez-vous enrichissants pour les résidents qui le souhaitent. En effet, les Déj’ d’Alfred, les Apéris ou des rencontres d’experts, leur permettent de partager leur compétences, leurs difficultés et de célébrer leurs victoires.

 

Ne perdez plus de temps, vous avez jusqu’au 25 Septembre 2018 pour remplir votre dossier de candidature ICI.

Si vous êtes sélectionné(e)s, vous viendrez nous en dire plus sur vous et votre projet, lors de la soirée du 02 Octobre 2018.

 

Prêt à entreprendre ? N’hésitez plus !


Si besoin, contactez nous au 09.67.18.24.98 ou via concours@lamaisondalfred.fr.


A propos 

Véritable lieu d’échange en plein cœur de Roubaix, La Maison d’Alfred vous invite à libérer vos talents et à faire émerger votre créativité. Au sein de cette ancienne et charmante bâtisse, de nombreux espaces vous permettront de réinventer vos réunions et séminaires ou de vous ressourcer via les Inspériences; des expériences inspirantes. Au dernier étage, le coworking abrite les adeptes du travail collaboratif qui souhaitent partager un bureau et un peu plus … Bienvenue à la Maison !

 

Quand votre inconscient se révèle ! 

 

 

« Lors d’un séminaire, on m’a proposé de me balader dans la maison et de me laisser interpeler par un objet, c’est bien l’objet qui te choisit … me précise t-on ! ».

« Je partis donc à la rencontre de cet objet encore inconnu, va-t-il se dévoiler… mais qui est-il ? où est-il ? Après plusieurs minutes et quelques pièces visitées : ça y est je ne sais pas pourquoi mais je sais que c’est celui-là, jamais j’aurai imaginé… »

Alors ….

D : Qu’as-tu à me dire ?

Viens je t’attends, repose-toi, viens t’asseoir, prends du temps pour toi, je suis là pour t’accueillir, tu as le droit toi aussi de t’asseoir

D : Pourquoi es-tu là ?

Pour ne pas oublier ta mission « soulager » ….

 

D : Que me veux-tu ?

Je veux ton bien, je veux faire qu’un avec toi, nous sommes ensemble en interdépendance pour ton bien et celui de tes clients

Nous faisons équipe, tu es important pour moi, merci de rendre utile

 

D : Merci à toi d’être venu à moi, et de me rappeler la mission de la maison, et j’ai besoin de toi.

Content de faire équipe avec toi, tu es important pour moi aussi

D : Que souhaites-tu qu’on fasse ensemble ?

 

Crée une salle pleine de poufs.

Propose à tes habitants et invités de la maison d’oser  faire l’expérience de la détente, de se faire du bien, de penser à soi et ne pas toujours être dans le faire  afin d’accueillir ce qui vient …

 

D : Quelle bonne idée !

Alors à bientôt à la maison pour faire cette expérience ! 

 

Par D.D

Les promenades de Guillemette

 

Guillemette FLIPO née en métropole lilloise et passionnée par sa région, créée sa première “promenade” à Lille. Aujourd’hui son but est de pouvoir se développer un peu partout. Elle est actuellement présente à Bordeaux, Bruxelles et vise Lyon et Nantes.

 

 

En 2018, Guillemette se promène ! ou plutôt, crée ses “Promenades“.

« Oui, je crée une nouvelle société “Les Promenades de Guillemette. »

Guillemette a fait appel aux habitants pour trouver un nom à son projet.

« Beaucoup d’Alfrédiens ont participé avec générosité et enthousiasme aux déjeuners « brainstorming », pour m’aider à intituler ce nouveau concept. »

La Maison d’Alfred, c’est ça aussi : de l’entraide, de la bienveillance, de l’énergie et beaucoup de créativité. Et finalement Guillemette baptise son concept « Les promenades de Guillemettes ».

« J’en profite pour remercier toutes celles et tous ceux qui ont participé à ces séances avec une mention spéciale pour Adrien qui, lors d’une pause-café a lancé joyeusement “mais pourquoi tu n’appelles pas ça les parcours de Guillemette ?”… »

Voilà comment sont nées “Les Promenades de Guillemette.

« Petit retour en arrière, en 2007 je créais l’agence “3-4 Jours”. Voilà maintenant 10 ans que je conçois et organise des voyages, des événements et des rallyes touristiques pour des groupes et des entreprises. Aujourd’hui j’ai envie de diversifier l’activité, et à l’image de tout chef d’entreprise, j’essaie de m’adapter au marché et aux souhaits de mes clients. »

D’où vient le concept “Les Promenades de Guillemette” ?

« Les comportements des touristes évoluent. Aujourd’hui ils aiment vivre des expériences, sortir des sentiers battus, être autonomes, goûter les spécialités locales et ne rien rater des bonnes adresses. C’est sur ce constat que j’ai décidé d’adapter mes rallyes en groupes à une clientèle individuelle, désireuse de découvrir une ville. 

Fin 2016 je créais le “Ch’ti rallye”, un livret aujourd’hui en vente à l’Office de tourisme de Lille. Au vu de son succès, je décidais de dupliquer le concept dans d’autres villes françaises et européennes, et de créer une structure spécifique. Voilà le début de l’aventure.

D’ici le printemps 2018 ” Les Promenades de Guillemette” de Bordeaux, Lyon, Nantes, La Rochelle et Bruxelles seront prêtes et au total 20 destinations fin 2018.

« Nouvelle année, nouveau projet, nouvelle énergie, nouveau bureau aussi puisque je grimpe désormais chaque jour les 3 étages pour rejoindre l’espace de coworking de La Maison d’Alfred où il fait si bon vivre ! Merci David et tous les Alfrédiens pour votre soutien et votre énergie et à très vite pour de nouvelles “Promenades” ! »

Contactez nous au 03 20 947 127 ou par mail contact@3-4jours.com