En fonction du contexte, nous pouvons avoir plusieurs définitions de la vulnérabilité.

La vulnérabilité sociale : une forme de vulnérabilité qui représente une fragilité matérielle ou morale à laquelle est exposée un individu, une organisation ou une société. Une loi de Juin 2016 reconnaît officiellement la vulnérabilité sociale comme un critère de discrimination.

 

La vulnérabilité psychologique : une certaine forme de fragilité, une moindre capacité de résistance à un événement, une plus grande sensibilité à l’adversité. Elle exprime des déséquilibres qui perturbent le développement et le fonctionnement affectifs, intellectuels et relationnels.

 

Selon ces définitions, on tend à croire que la vulnérabilité n’est que signe de faiblesse. Cependant plusieurs théoriciens et chercheurs ont essayer de démontrer que la vulnérabilité pouvait également être une force. Voyons donc comment ?

 

Selon Michel Terestchenko, philosophe français spécialisé dans la philosophie moral et politique, la vulnérabilité est différente de la fragilité.  Dans son article paru le 9 décembre 2009, il déclare : « Un verre est fragile, une personne peut l’être également, et on entend alors désigner un état d’instabilité, psychologique ou physique : une santé fragile. Mais la vulnérabilité est de nature toute différente. » Pour lui être vulnérable c’est être « exposé à ce qui ne dépend pas de soi. ».

 

Être vulnérable, c’est s’ouvrir, s’exposer, montrer une facette de notre personnalité. Par culture, ou éducation le fait d’être vulnérable démontre en nous un signe de faiblesse. Lorsque nous sommes vulnérables, nous montrons aux autres une partie de nous plus sensible. Par peur qu’elle soit réutilisée contre nous ou par honte, notre instinct de survie communiquer par nos descendants nous pousse à nous forger une carapace et ne pas dévoiler qui nous sommes réellement.

Être vulnérable c’est également faire face à l’incertitude, à l’inconfort, être terrorisé par le jugement ou le regard de l’autre. Ce que l’être humain redoute en permanence. Savoir reconnaître que nous avons une part de fragilité, de reconnaître avoir nos points forts et nos points faible.

 

Mais voyons les choses autrement, se montrer vulnérable ne pourrait pas dans ce cas montrer notre courage et l’audace d’être honnête envers nous-même et envers les autres. Être conscient de nos limites, les partager et mettre un mot dessus peut définir notre force. N’est-ce pas un signe de maturité émotionnel ? Brené Brown, professeur et chercheur en sciences humaines et sociales et conférencière renommée a axé ses recherches sur la vulnérabilité, le courage, la valeur et la honte. Après des années de recherches, pour Brené Brown la vulnérabilité « c’est la meilleure mesure du courage ».

Le courage est aussi dans le fait d’accepter de dévoiler sa vulnérabilité, de se rendre creux pour accueillir l’apport de l’autre et son aide.

 

Selon un article de Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires paru le 25 février 2014 sur « La vulnérabilité : Une force, plutôt qu’une faiblesse », le rejet de la vulnérabilité « découle le plus souvent de son association avec des émotions négatives comme la peur, la honte, le chagrin, la tristesse et la déception. Ce sont des émotions dont on ne veut pas parler, même quand elles affectent profondément la manière dont on vit, aime, travaille, dirige […]. La vulnérabilité est le terreau de l’amour, de l’intimité, de la joie, du courage, de l’empathie et de la créativité. Elle est la source de l’espoir, de la responsabilité et de l’authenticité. Quand on veut éclaircir ses objectifs et mener une vie plus spirituelle, la vulnérabilité est la voie à emprunter. »

 

La vulnérabilité permet d’accepter mieux notre personnalité dans son ensemble et la dévoiler.

 

Pour conclure voici une citation de Jean Monbourquette à méditer :

« Recevoir est plus important que l’acte de donner : recevoir, c’est se donner dans sa vulnérabilité. »

Source :

Site internet :

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/vuln%C3%A9rabilit%C3%A9/82656

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/vuln%C3%A9rable/82657

http://michel-terestchenko.blogspot.com/2009/12/definition.html

https://www.inrees.com/articles/vulnerabilite-force-plutot-que-faiblesse/

Livre :

Le Pouvoir de la vulnérabilité : La vulnérabilité est une force qui peut transformer votre vie, Éditions Guy Trédaniel (traduction de Daring Greatly), 2014

Stratégies pour développer l’estime de soi et l’estime du Soi,

Édition Bayard – Jean Monbourquette

 

L’influence du rire sur la santé :

Selon la médecine, rire 10 à 15 min par jour aurait des bienfaits sur notre santé.  Des études prouvent qu’un enfant rit entre 300 et 400 fois par jour contre 20 fois par jour pour un adulte. Cependant, le rire apporte de nombreux bienfaits à l’être humain, tant au niveau physiologique qu’au niveau psychologique ou même relationnel.  Une étude réalisée à Baltimore par l’université du Maryland démontre que le rire diminuait aussi les risques des maladies cardiovasculaires.

Comment cela se produit ?

Lorsque l’on rit nous stimulons environ 400 muscles. Notre cerveau bénéficie d’un meilleur apport en oxygène. Les toxines sont mieux éliminées par le biais des voies respiratoires stimulés trois fois plus. Dans l’appareil cardio-vasculaire, le rire joue sur les nerfs parasympathiques qui ont pour but de faire baisser la pression artérielle ; les battements du cœur sont donc ralentis et les artères se dilatent. Enfin pour les personnes anxieuses qui ont une respiration courte et saccadée, le rire rééduquent dynamiquement le rythme respiratoire.

Le yoga du rire pour les entreprises

Rire peut aussi permettre de résoudre les problèmes de l’entreprise. La Maison d’Alfred propose une Inspérience® ludique afin de vous permettre de rire lors de vos séminaires : Le yoga du rire.

Un rire bénéfique doit provenir de notre intérieur et doit être amplifier. Faire une séance de yoga du rire peut permettre de provoquer ce rire. Lors de cette séance toute honte est évacuée, il n’y a pas de crainte du jugement de l’autre ni de devoir gêner autrui. Le rire permet de casser les barrières linguistiques et culturelles par son universalité.

 

Le Yoga du rire est une expérience nouvelle qui peut être proposé dans le monde professionnel et qui permettra d’en retirer de nombreux aspects positifs. Grace à cette exercice simple et efficace, le stress physique, mental et émotionnel est éliminé. Selon le blog santé au travail, le yoga du rire permet de :

  • Développer la sensation de bien-être, réduire l’anxiété, et éliminer le stress.
  • Favoriser un état d’esprit positif, optimiste et joyeux
  • Augmenter la confiance en soi et aider à combattre la timidité
  • Améliorer la mémoire et la concentration

De nombreux aspects qui peuvent être bénéfique au sein de votre équipe de travail. Le Yoga du rire est animé par une coach et praticienne en Approche NeuroCognitive et comportementale ouvert à tout public. Si cela vous intéresse, nous sommes à votre écoute pour vous proposer cette Inspérience® lors de votre séminaire à La Maison d’Alfred.

 

Bonjour Alice, aujourd’hui nous avons décidé de t’interviewer pour en savoir plus sur toi et sur ton ressenti en tant qu’entrepreneuse.

 

 

Parle-nous de toi, quelles sont tes passions et comment en es-tu arrivé là ?

 

Alice : Je m’appelle Alice et ça y est, je suis créatrice.

Créatrice d’entreprise certes, mais avant tout, Créatrice de rêves et d’émotions. Quand l’opportunité s’est offerte à moi de changer de fonctionnement, changer de vie, j’ai réfléchi à qui j’étais, et qui je souhaitais être, et faire de ma vie.

Mes passions ? Le théâtre et la musique

Ce qui me fait vibrer ? Rendre les gens heureux.

 

Merci Alice pour cette avant-goût, on a envie d’en apprendre davantage. Peux-tu nous parler de ton parcours avant d’être entrepreneuse.

 

Alice :  J’ai d’abord en 2006 monter ma compagnie de théâtre, par laquelle j’ai écrit et composé des pièces de théâtre musical, pour faire rire et émouvoir les gens. Puis j’ai chanté, découvert Paris, et aujourd’hui, c’est le retour aux sources. Lille.

 

Comment expliques-tu ton activité et surtout qu’est-ce que cela te procure ?

 

Alice : Être Wedding Planner, c’est un peu le résumé de tout ce que j’ai voulu faire, que j’ai fait et que j’ai rêvé faire un jour. J’organise de l’événementiel, pour les particuliers, et qui plus est pour organiser le plus beau jour de la vie des couples. J’officie, et donc écris des cérémonies laïques, accompagne les couples, et chante aux cérémonies.

Aider les autres est une passion et je sais pourquoi j’ai créé mon entreprise. Je me battrai pour elle, et pour mes valeurs, autour de la tolérance, du respect de l’autre… et de l’amour, évidemment !

 

Comment La Maison d’Alfred t’aide dans ton activité et t’apporte personnellement ?

 

Alice : La Maison d’Alfred, ça a été une petite pépite d’or dans l’émulsion de ma création. Un bébé, ça a besoin d’un berceau. La maison d’Alfred, c’est un peu comme le berceau de mon entreprise. J’ai mes repères, un rythme de travail, des gens autour de moi, beaucoup d’idées et de créativité, une raison de se lever tous les matins. Le plus dur quand on crée seul…. C’est justement qu’on est seul ! La maison d’Alfred, c’est la maison de la collaboration et des échanges et je m’y sens vraiment bien.

 

Mais on le sait bien, les rencontres ne se font jamais par hasard…

 

Merci Alice pour tes réponses, ta joie de vivre et ton élan de motivation. Nous sommes heureux de contribuer à l’avancée de ton projet et cela ne fait que commencer.

Laurent animera le Programme complet de 8 semaines de formation à la Réduction de Stress par la pleine conscience (MBSR) à la Maison d’Alfred !

* Cycle de 8 séances et une journée complète*

Qu’est ce que le Programme MBSR ?
C’est un cycle créé par Jon Kabat-Zinn et son équipe du CFM en 1979 à l’hopital de Université du Massachussets.
Il comporte 8 séances à vivre avec le même groupe de personnes (6 minimum et jusqu’à 20) et une journée complète prévue au 2/3 du programme.

La pleine conscience permet de mieux gérer ses émotions (colère, tristesse, anxiété, regrets…) et ses ruminations mentales, de développer une plus grande sérénité, d’améliorer son bien être, de prendre soin de Soi tout en améliorant sa relation aux autres.

Dates des ateliers :

Lundi 14 janvier : 1° séance de 18H30 à 21h30
– Lundi 21 janvier : 2° séance de 18H30 à 21h00
– Mardi 29 janvier : 3° séance de 18H30 à 21h00
– Lundi 4 février : 4° séance de 18H30 à 21h00
– Lundi 11 février : 5° séance de 18H30 à 21h00
– Mardi 26 février : 6° séance de 18H30 à 21h00
– Samedi 9 mars : journée complète de 9H30 à 17h00
– Lundi 11 mars : 7° séance de 18H30 à 21h00
– Lundi 18 mars : 8° séance de 18H30 à 21h30

 

Prix :

Pour les particuliers : 380 euros TTC
Pour les entreprises de moins de 30 salariés les indépendants ou les organisations récupérant la TVA : 420 euros HT
Pour les entreprises de plus de 30 salariés récupérant la TVA : 650 euros HT
Pour les personnes en situation précaire une place en tarif libre est proposée.
Il y a la possibilité de payer en 3 fois fois sans frais.

 

Animateur :

Instructeur qualifié de pleine conscience de réduction de stress, CFM de l’UMASS

Laurent MOTTE //  Tel : 07 87 85 57 05

Inscriptions par mail :
laurentmotte@estrelaconseil.com

Plus d’information :

https://www.facebook.com/events/1929014990485392/ 

http://www.estrelaconseil.fr/mes-outils/etre-present/

Inscription obligatoire. 

La Maison d’Alfred aide les entrepreneurs à bien démarrer et à se déployer en leur offrant un accès de quelques mois dans son espace de coworking idéal, au cœur de Roubaix.

 

Vous êtes un créateur d’entreprise ?

Un dirigeant en projet de développement ?

Rejoignez les coworkers dès Octobre 2018 dans un cadre propice au travail et au ressourcement.

 

Ce que vous y gagnez

La Maison propose un pack complet : 3 à 6 mois d’accès au coworking, une domiciliation en zone franche ainsi que des séances de coaching en Business développement et Communication. De bonnes conditions pour démarrer et 200 m² à partager, c’est ce que remporteront les 5 lauréats du concours.

 

Une Maison avec des valeurs

La Maison abrite des habitants aux domaines d’activités diversifiés. Editeurs de sites web, attachés de presse, photographes, cabinet de recrutement… tous affichent une certaine cohésion en raison des valeurs communes qu’ils partagent. Le concours est donc ouvert à tous, mais une attention particulière sera tout de même portée au sérieux du projet et à l’intention collaborative du créateur. David, le fondateur, prône la bienveillance, la créativité ou encore l’enrichissement mutuel et considère cet endroit comme un lieu d’échange. Avis donc aux candidats alignés à ces valeurs.

 

Les petits plus

Le Start in Roubaix est donc l’occasion pour vous de faciliter votre installation en évitant les contraintes, de réduire vos coûts et d’intégrer un réel réseau. Le quotidien est rythmé par des rendez-vous enrichissants pour les résidents qui le souhaitent. En effet, les Déj’ d’Alfred, les Apéris ou des rencontres d’experts, leur permettent de partager leur compétences, leurs difficultés et de célébrer leurs victoires.

 

Ne perdez plus de temps, vous avez jusqu’au 25 Septembre 2018 pour remplir votre dossier de candidature ICI.

Si vous êtes sélectionné(e)s, vous viendrez nous en dire plus sur vous et votre projet, lors de la soirée du 02 Octobre 2018.

 

Prêt à entreprendre ? N’hésitez plus !


Si besoin, contactez nous au 09.67.18.24.98 ou via concours@lamaisondalfred.fr.


A propos 

Véritable lieu d’échange en plein cœur de Roubaix, La Maison d’Alfred vous invite à libérer vos talents et à faire émerger votre créativité. Au sein de cette ancienne et charmante bâtisse, de nombreux espaces vous permettront de réinventer vos réunions et séminaires ou de vous ressourcer via les Inspériences; des expériences inspirantes. Au dernier étage, le coworking abrite les adeptes du travail collaboratif qui souhaitent partager un bureau et un peu plus … Bienvenue à la Maison !

 

Quand votre inconscient se révèle ! 

 

 

« Lors d’un séminaire, on m’a proposé de me balader dans la maison et de me laisser interpeler par un objet, c’est bien l’objet qui te choisit … me précise t-on ! ».

« Je partis donc à la rencontre de cet objet encore inconnu, va-t-il se dévoiler… mais qui est-il ? où est-il ? Après plusieurs minutes et quelques pièces visitées : ça y est je ne sais pas pourquoi mais je sais que c’est celui-là, jamais j’aurai imaginé… »

Alors ….

D : Qu’as-tu à me dire ?

Viens je t’attends, repose-toi, viens t’asseoir, prends du temps pour toi, je suis là pour t’accueillir, tu as le droit toi aussi de t’asseoir

D : Pourquoi es-tu là ?

Pour ne pas oublier ta mission « soulager » ….

 

D : Que me veux-tu ?

Je veux ton bien, je veux faire qu’un avec toi, nous sommes ensemble en interdépendance pour ton bien et celui de tes clients

Nous faisons équipe, tu es important pour moi, merci de rendre utile

 

D : Merci à toi d’être venu à moi, et de me rappeler la mission de la maison, et j’ai besoin de toi.

Content de faire équipe avec toi, tu es important pour moi aussi

D : Que souhaites-tu qu’on fasse ensemble ?

 

Crée une salle pleine de poufs.

Propose à tes habitants et invités de la maison d’oser  faire l’expérience de la détente, de se faire du bien, de penser à soi et ne pas toujours être dans le faire  afin d’accueillir ce qui vient …

 

D : Quelle bonne idée !

Alors à bientôt à la maison pour faire cette expérience ! 

 

Par D.D

Les promenades de Guillemette

 

Guillemette FLIPO née en métropole lilloise et passionnée par sa région, créée sa première “promenade” à Lille. Aujourd’hui son but est de pouvoir se développer un peu partout. Elle est actuellement présente à Bordeaux, Bruxelles et vise Lyon et Nantes.

 

 

En 2018, Guillemette se promène ! ou plutôt, crée ses “Promenades“.

« Oui, je crée une nouvelle société “Les Promenades de Guillemette. »

Guillemette a fait appel aux habitants pour trouver un nom à son projet.

« Beaucoup d’Alfrédiens ont participé avec générosité et enthousiasme aux déjeuners « brainstorming », pour m’aider à intituler ce nouveau concept. »

La Maison d’Alfred, c’est ça aussi : de l’entraide, de la bienveillance, de l’énergie et beaucoup de créativité. Et finalement Guillemette baptise son concept « Les promenades de Guillemettes ».

« J’en profite pour remercier toutes celles et tous ceux qui ont participé à ces séances avec une mention spéciale pour Adrien qui, lors d’une pause-café a lancé joyeusement “mais pourquoi tu n’appelles pas ça les parcours de Guillemette ?”… »

Voilà comment sont nées “Les Promenades de Guillemette.

« Petit retour en arrière, en 2007 je créais l’agence “3-4 Jours”. Voilà maintenant 10 ans que je conçois et organise des voyages, des événements et des rallyes touristiques pour des groupes et des entreprises. Aujourd’hui j’ai envie de diversifier l’activité, et à l’image de tout chef d’entreprise, j’essaie de m’adapter au marché et aux souhaits de mes clients. »

D’où vient le concept “Les Promenades de Guillemette” ?

« Les comportements des touristes évoluent. Aujourd’hui ils aiment vivre des expériences, sortir des sentiers battus, être autonomes, goûter les spécialités locales et ne rien rater des bonnes adresses. C’est sur ce constat que j’ai décidé d’adapter mes rallyes en groupes à une clientèle individuelle, désireuse de découvrir une ville. 

Fin 2016 je créais le “Ch’ti rallye”, un livret aujourd’hui en vente à l’Office de tourisme de Lille. Au vu de son succès, je décidais de dupliquer le concept dans d’autres villes françaises et européennes, et de créer une structure spécifique. Voilà le début de l’aventure.

D’ici le printemps 2018 ” Les Promenades de Guillemette” de Bordeaux, Lyon, Nantes, La Rochelle et Bruxelles seront prêtes et au total 20 destinations fin 2018.

« Nouvelle année, nouveau projet, nouvelle énergie, nouveau bureau aussi puisque je grimpe désormais chaque jour les 3 étages pour rejoindre l’espace de coworking de La Maison d’Alfred où il fait si bon vivre ! Merci David et tous les Alfrédiens pour votre soutien et votre énergie et à très vite pour de nouvelles “Promenades” ! »

Contactez nous au 03 20 947 127 ou par mail contact@3-4jours.com 

 

 

 

L’influence de la poterie sur le stress

Une étude américaine publiée (en ligne : 23 Mai 2016) dans le journal Art Therapy révèle que la création artistique permettrait dans 75% des cas de faire chuter les niveaux de cortisol, l’hormone du stress. Ces résultats ont pu être observés après 45 minutes d’exercice.

 

 

Pourquoi ?

Malaxer l’argile, la transformer, la frapper, l’aplatir, ou la déformer répond à des besoins sensoriels, liés à nos émotions. Notre corps exerce une telle pression en la travaillant, que cela permet de libérer une grande énergie.

La possibilité d’exprimer sa créativité et trouver des solutions pour mettre en forme et travailler la poterie permet de gérer les frustrations. Cet exercice nous rapproche de la nature, de la terre et nous procure une énergie incroyable. En poterie, on peut donc parler d’une prise de conscience avec les ressources de la nature plus qu’un art en lui-même.

À la Maison d’Alfred, nous pouvons vous proposer lors de votre séminaire de profiter d’un atelier poterie en compagnie de Rafael Mirquez, céramiste et sculpteur, enseignant de littérature hispano américaine Esthétique et Histoire de l’art dans plusieurs universités depuis 1987. Actuellement il partage son temps entre l’enseignement universitaire, l’enseignement de la céramique et la recherche poétique.

Rafael est aussi accompagné d’Anne Christine Dura styliste et artiste plasticienne. Elle associe une pratique en arts plastiques à une expérience professionnelle de 20 ans en entreprise dans le domaine du marketing, des achats et du stylisme.

Suite à une interview avec Rafael, nous pouvons mieux comprendre les bienfaits et ce que la poterie représente pour lui. On lui laisse la parole :

« La terre me met dans une attitude de silence que je partage avec elle… c’est un silence qui vient de loin…. À ce moment-là, j’essaie de mettre ma « tête » de côté et je rentre dans une relation corporelle avec la terre.  C’est plus qu’un contact ponctuel, je parlerai plutôt d’un chemin. En acceptant l’invitation de la terre à cheminer avec elle, je sens qu’elle m’a ouvert à moi-même, aux autres et à l’univers tout entier. C’est la terre notre lien essentiel, c’est elle qui nous relie. » 

Il y a donc une dimension sociale dans votre démarche ?

Oui, la terre ne cesse de me poser des questions sur la vie, sur les autres, sur notre petite planète. Elle m’a invité à réfléchir sur des problèmes “d’écologie profonde”, comme certains auteurs le nomment aujourd’hui. C’est dans cette perspective que la terre nous questionne sur la façon dont nous établissons nos rapports avec elle et avec les êtres en général, soit vivants ou inanimés. Les traditions primordiales parlent de “la terre mère” et je pense que cette façon de la nommer nous interpelle déjà. Bref, je dirais que la terre m’invite à élargir de plus en plus ma conscience.

Quels sont les bienfaits que la poterie peut apporter à autrui ?

La poterie est une expérience qui nous rend plus humains et cela est bénéfique pour tout le monde y compris pour la terre elle-même. Il ne s’agit pas simplement de proposer une idée ou une intuition, mais de partager une expérience que l’on peut déguster, savourer. Celle-ci ne se limite pas à manipuler ce petit morceau d’argile que nous prenons entre nos mains, mais c’est aussi une invitation à revoir notre copie concernant notre vivre ensemble, comme espèce et avec la nature. »

Merci à Rafael de nous avoir partager son ressenti et son amour pour la porterie. Maintenant à votre tour d’essayer, n’hésitez pas de profiter de cette Inspérience® à La Maison d’Alfred.

Références :  http://drexel.edu/now/archive/2016/June/Art_Hormone_Levels_Lower/

Vous n’étiez pas présent lors de l’événement ? Ou vous ne connaissez pas du tout le concept ? Ne partez pas on vous explique tout.

Vous aviez un projet de création d’entreprise ? Vous souhaitez accélérer votre développement ? Le Start In Roubaix #2 était l’événement auquel vous deviez assister. C’est un concours ayant pour but d’offrir aux 5 lauréats les meilleures conditions, un espace à l’esprit convivial, inspirant et propice au développement de l’activité.

Début des festivités !

Mardi 10 octobre – 18H30 : Le concours à l’initiative de la Maison d’Alfred s’est déroulé dans la Bulle créative avec plus d’une vingtaine de personnes.

18H40 : Quoi de mieux pour commencer cette séance par un mot de David (à l’initiative de ce lieu), afin de présenter la maison. Suivi par la présentation des habitants présents lors de la soirée.

Notre super jury était composé de chefs d’entreprises déjà habitants de la Maison : David, Sébastien Pasquet (Spritz), Charlote Hyest (L’engagement Simone) et Alicia (notre chargée de projets).

19H : L’heure du Spitch ! Les candidats ont présenté en 5 min top chrono leur projet.

20H : Place au suspense ! C’est l’heure de la délibération du jury dans la Bibliothèque. Quant aux candidats, place à une petite coupe !  

20H20 : Les résultats, 20 longues minutes de délibération. Les avis divergeaient face à tous ses beaux projets.

Souhaitons la bienvenue à :  

Capucine DEWEER

Emmanuelle JAOUEN

Frédéric BOUCHONS

Stéphanie BECQUART

Odile PAUL

Pour conclure notre bel événement, nous étions autour d’un petit cocktail dinatoire afin d’échanger et de féliciter nos candidats.

Enfin, on souhaite remercier chaque candidats qui se sont inscrits au concours. Félicitations aux 5 lauréats et bienvenue à la maison.

Nous on se dit à l’année prochaine pour la nouvelle édition du Start In Roubaix ! Et surtout n’hésitez pas à suivre la vie de la maison sur Facebook et Instagram !

 

Et si vous débutiez votre rentrée 2017 dans un magnifique espace de Coworking à Roubaix ?

La Maison d’Alfred organise un concours permettant aux créateurs d’entreprises d’accéder gratuitement à son espace de coworking pendant quelques mois. Explications…

Vous avez un projet de création d’entreprise ?
Vous souhaitez accélérer votre développement ?

La Maison d’Alfred vous propose un espace à l’esprit convivial, inspirant et propice au développement de votre activité.

 

C’est quoi ce concours exactement ?

L’objectif est d’offrir aux 5 lauréats les meilleures conditions possibles pour démarrer leur activité !

Les locaux ?

Jusqu’à 6 mois d’accès gratuit à l’espace de coworking.

Les aspects juridiques ?

Un vrai plus avec une domiciliation offerte pour le siège social.

Le réseau ?

L’espace café est là pour ça.

Les habitants seront ravis d’échanger avec les nouveaux coworkers, et vous feront découvrir les Déj d’Alfred, les rencontres d’experts, la mise en commun des compétences…, et l’ensemble des animations de l’espace !

Les conseils ?

Des séances de coaching en business développement et communication en “one to one” ou en groupe.

C’est un pack complet qui est offert aux candidats !

A qui s’adresse le concours “Start In Roubaix” ?

Tous les entrepreneurs et créateurs d’entreprises sont concernés, l’idée n’est pas d’exclure à priori même si une sélection sera opérée. Deux critères nous semblent incontournables : le sérieux du projet naturellement et l’intention collaborative du créateur.

Architecture, événementiel, coaching, thérapies, formation, conseil en communication, graphisme… sont les domaines d’activités représentés à la Maison d’Alfred.

“Nous souhaitons développer une vraie communauté au sein de la Maison, chacun peut y contribuer avec ses propres ressources : réseau, temps, compétences…” répète souvent David, l’initiateur du lieu en 2015.

“Nous apporterons notre appuis à cinq porteurs de projets qui nous sembleront alignés avec la Maison d’Alfred et ses valeurs : collaboration, ouverture, initiative, responsabilité”.

Le 10 octobre, un jury composé de chefs d’entreprises déjà habitants de la Maison sera chargé de sélectionner les candidats sur la base d’une rapide présentation (formulaire disponible ici).

-> La date limite de remise des dossiers est fixée au 29 septembre

Alors ? Vous nous rejoignez ?


Plus d’informations rendez vous sur http://www.start-in-roubaix.com

Pour participer : remplissez votre dossier de candidature ici avant le !